Maintenant que tu dors

sleepy

Si t’as suivi un peu l’histoire de ma petite Loulou, tu sais qu’elle ne dort plus la nuit depuis notre voyage à l’île de la Réunion en octobre dernier. J’ai frôler l’épuisement maternel douze milles fois, j’ai appelé ma mère au bout du rouleau prête à retourner habiter chez elle pour dormir ne serait-ce que deux heures consécutives.

On a bien sûr essayer tout un tas de trucs, homéopathies, rituel du coucher, lui parler…etc. Rien ne fonctionnait. Elle allait jusqu’à 12 réveils par nuits. Ma vie ne se rythmait qu’autour de ses siestes ou j’en profitais pour me reposer aussi et au diable le ménage, on vivait dans un appartement crade (dans la limite du raisonnable mais pas propre) mais je n’avais plus la force du tout.

Et puis il y a quelques jours, j’ai commencé à lui mettre du lait de vache dans son biberon du matin et du soir. Elle a adoré. Et miracle, le soir, elle a fait sa première nuit depuis des mois…  Le lendemain aussi. J’ai cogité. Les vacances correspondent en fait au moment ou je l’ai passé au lait maternisé parce que le stress du voyage à assécher mon flot de lait maternel, à mon énorme désespoir.

Et si c’était ça le problème? Ben peut-être, figure toi. Parce que depuis qu’elle est au lait de vache (une semaine maintenant) ça va beaucoup mieux. Elle ne fait pas TOUTES ses nuits mais elle nous réveille une à deux fois (ou pas du tout hein) seulement et moi je ressuscite. Je revis et je retrouve mon énergie.

Je m’en veux un peu de ne pas m’être rendu compte tout de suite que c’était probablement ça le problème. La seule chose qu’on a pas fait, c’est essayer de changer son lait. Donc si tu souffres avec ton enfant qui ne dort pas, ne laisses pas cette option de côté. On ne sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.

Maintenant je dors et je fais le ménage. J’ai même le temps d’écrire des articles de blog. La vraie vie quoi.

  

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *